Le Monde, 09/06/2008 : Les grands semenciers brevètent les gènes d'adaptation au changement climatique

Publié le par Le Monde

Monsanto, premier producteur mondial de semences transgéniques, a publié le 4 juin, à Saint-Louis (Etats-Unis), un "engagement en trois points" : la firme s'engage à "doubler la productivité du maïs, du soja et du coton en 2030 par rapport à 2000", à "développer des semences qui réduiront d'un tiers les ressources requises" d'eau et d'engrais, et à aider "à améliorer la vie des paysans, dont cinq millions des plus pauvres, en 2020". Intervenant alors que se tenait à Rome la conférence de la FAO (Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture) sur la crise alimentaire, la démarche vise à convaincre que les organismes génétiquement modifiés (OGM) sont un atout pour faire face à ce problème et au changement climatique.

[...]

L'article complet.

Publié dans Articles de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marc Pleysier 09/06/2008 17:24

Non seulement ils ont prévu de contrôler l'alimentation mondiale pour s'en mettre plein les fouilles en profitant de la pénurie alimentaire...

... MAIS EN PLUS ILS SE FOUTENT DE NOUS !