Nous pouvons nous dépolluer ! Gilles-Éric Séralini

Publié le par Olivier HENNEQUIN




Gilles-Éric Séralini, professeur des universités et chercheur, s'est spécialisé dans l'étude des polluants sur la santé. Auteur de nombreux ouvrages, il est connu comme expert des OGMalimentaires, ayant publié avec courage leurs premiers signes de toxicité. Ordre du mérite 2008 pour l'ensemble de sa carrière, il est président du conseil scientifique du CRIIGEN (Comité de Recherche et d’Information Indépendantes sur le Génie Génétique).

« Je suis optimiste et amoureux de la pulpe de la vie. Je la croque et la déshabille par la voie de la recherche scientifique, la partage par l’enseignement universitaire, et réglemente ces modifications par l'expertise.
En France et en Amérique du Nord, j’ai tenté de comprendre les causes de mystérieuses maladies qui progressent sournoisement : cancers, mutations génétiques, perturbations hormonales, de la reproduction. Nous
nous sommes rendus compte que les polluants pouvaient contaminer toutes les formes de vie, et qu’ils ne se gênaient plus pour le faire en nombre.
L’ampleur du désastre m’est apparue : l’air, l’eau, la terre, les aliments et nos corps recèlent ces contaminants en les accumulant année après année, souvent plus durables que nous : résidus de pétrole, de plastiques, d'encres, de pesticides... Ils ont des effets combinés et à long terme.
L’espèce humaine est en sursis. »

Ce livre apporte les preuves que nous pouvons nous dépolluer, tant au niveau de nos organismes avec de nouveaux types de médicaments pour nous détoxifier, que de notre société. Mais il ne servirait à rien de le faire sans arrêter les sources de pollution : il convient de prévenir avec des méthodes plus efficaces, et pour cela changer en profondeur nos éducations, notre économie, notre agriculture intensive et d'OGM. Il sera aussi nécessaire de diversifier nos ressources en énergie, avec un système qui tienne compte des impératifs puissants de la biologie, de la vie. La chance est ouverte, il n'est pas trop tard, et nul ne sait combien de temps cette porte le restera.
Nous n'avons pas d'autre choix que d'inventer une écomédecine, de prévenir et détoxifier.

Publié dans Documents

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

daniel 06/04/2009 22:26

j'espere que ce livre sera lu par les décideurs,car l'heure est grave,les plus résistants survivront;lire aussi"produire le monde",nous avons des essais de plus en plus engagés pour un changement de nos habitudes,mais nous sommes quelques millards dans le bocal et l'argent méne le monde.......

voillereau daniel 28/02/2009 18:42

passionnant mais impossible de voir où ce dernier livre de Seralini(qui a fait l'objet d'un long entretien sur france-culture ) peut s'acheter!