Rapport OGM 2009 de la Fédération Internationale des Amis de la Terre

Publié le par Christian Berdot

Comme chaque année la Fédération Internationale des Amis de la Terre (Friends of the Earth International) publie une évaluation des OGM dans le monde, rapport nuancé, étayé par de très nombreuses références et sources citées et se basant sur les faits. Notre but est de dissiper certaines idées fausses répandues concernant la nature et l’impact des OGM. Dans notre rapport 2009, nous apportons des informations sur des évolutions et faits nouveaux, en particulier sur l’échec des OGM pour lutter contre la faim ou résoudre la crise alimentaire. Nous abordons aussi le fait que les volumes de pesticides utilisés augmentent, alors qu’il n’y a aucune augmentation des rendements, ce qui est maintenant un fait couramment observé avec les plantes GM. Pour terminer, nous présentons un panorama de l’échec persistant des OGM en Europe.

Cette année notre rapport est publié la veille de la sortie du rapport de l’ISAAA (le Service International pour l’Acquisition des Applications Agri-biotechnologiques). Les chiffres de l’ISAAA, organisme largement financé par l’industrie des biotechnologies, sont souvent gonflés, étayés par peu de références ou avancés sans preuve. Dans le rapport de l’an dernier, l’ISAAA a par exemple, plus que doublé l’accroissement des surfaces cultivées en OGM pour arriver à 22%. En effet, l’ISAAA a multiplié la surface réelle par le nombre de traits contenus dans les plantes. Ainsi, si une plante GM est cultivée sur un champ d’un hectare et que cette plante est tolérante à deux herbicides et produit une toxine insecticide (trois traits), il y a pour l’ISAAA trois hectares cultivés ! L’ISAAA triple ainsi la surface réelle cultivée en OGM. Ces chiffres ont été repris tels quels par de nombreux media et responsables politiques sans la moindre vérification...

L’ISAAA justifie ce gonflement des chiffres comme étant plus « précis pour rendre compte » de l’utilisation des différents types de plantes GM. C’est un argument absurde et bien une tentative désespérée pour masquer les faits. La vérité, c’est que les 114,3 millions d’hectares (chiffre de l’ISAAA) cultivés en OGM ne représentent à peine que 2,4% des terres agricoles mondiales et que des marchés intéressants comme le marché européen ont rejeté de manière retentissante, les OGM. Le rapport de l’ISAAA est un exercice de « communication » pour faire pression sur les gouvernements et pour convaincre les investisseurs que les OGM sont un succès.

Je vous joins le lien notre communiqué de presse annonçant la sortie de notre rapport. (Dans les jours qui viennent des traductions de différents extraits seront mises sur le site) :

http://www.amisdelaterre.org/-Actualite-.html

Bonne lecture

Publié dans Documents

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article