Communiqué "Vert" : l’AFSSA ne prouve rien

Publié le par Michel DAVERAT (Verts)

Le Figaro fait ses gros titres aujourd’hui sur un rapport de l’Afssa qui prouverait l’innocuité pour l’homme du mais transgénique Monsanto 810. Sauf que ce soi-disant rapport adressé en exclusivité au Figaro, n’est finalement qu’un avis dont le but, à peine caché, est de démonter point par point le rapport du Pr Le Maho.

Cet avis de l’Afssa n’apporte en réalité aucun élément nouveau au débat sur les OGM. L’Afssa ne fait que justifier des conclusions qu’elle avait déjà exprimées dans un précédent avis en avril 2008. Aucune nouvelle étude scientifique ne vient étayer leur propos.

Pour les Verts, le contenu de cet avis de l’Afssa n’est pas de nature à remettre en cause le moratoire sur les OGM qui a été décidé par le Gouvernement suite au Grenelle de l’environnement. D’ailleurs, la clause de sauvegarde a été déclenchée par la France sur la base de 25 arguments scientifiques qui ne concernent pas uniquement la question de la santé humaine mais aussi la question de la dissémination des OGM dans l’environnement, de leurs transferts dans l’eau et les sols, de leurs impacts sur les insectes non cibles, etc.

Enfin, la question des OGM renvoie aussi au type d’agriculture que nous voulons pour notre pays et pour l’Europe. Les OGM véhiculent un modèle d’agriculture productiviste qui a largement montré ses limites et qui a contribué et qui les agriculteurs à devenir les otages des firmes agrochimiques et semencières qui veulent imposer leurs produits génétiquement modifiés pour maîtriser toute la chaîne de production depuis les semences jusqu’aux pesticides.

Pour le groupe Vert au Conseil régional d’Aquitaine,
Michel DAVERAT

Publié dans Articles de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article