La fronde s’organise contre les OGM

Publié le par Philippe ARDISSON

Ca peut être une bonne comme une mauvaise nouvelle (en tout cas, à défaut d'une décision franche de la communauté, certains états souhaitent prendre leurs précautions face à l'invasion des cultures OGM):
Affaire à suivre...
Quinze Etats membres aimeraient que la décision d'autoriser ou non la culture des organismes génétiquement modifiés (OGM) soit laissée à la discrétion des autorités nationales, au nom du principe de subsidiarité.
L'idée, qui a été débattue au Conseil Environnement du 25 juin à Luxembourg, émane de l'Autriche. Elle est détaillée dans une note que Vienne avait soumise au Conseil. Quatorze Etats membres - Bulgarie, Chypre, la Grèce, la Hongrie, l'Irlande, la Lettonie, la Lituanie, Malte, les Pays-Bas, la Slovénie, la Pologne, l’Allemagne, le Royaume-Uni et Luxembourg - s'y sont ralliés.

Source: http://www.fenetreeurope.com/php/page.php?section=actu&id=14531
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article