Orge Bio menacé de fauchage en Béarn

Publié le par Collectif Béarn pour un Moratoire OGM

Une parcelle d'orge bio risque d'être fauchée par un maïsiculteur au Nord de Pau.
Pour faire passer l'autoroute Bordeaux-Pau de nombreuses commissions d'aménagement foncier ont été mises en place afin de procéder à des réattributions de parcelles pour les agriculteurs expulsés par le tracé de l'autoroute.
 
Un agriculteur Bio: Monsieur Darrivère, dans le cadre de la commission d'aménagement foncier de Miossens voit la parcelle qu'il cultive en bio depuis des années, attribuée à un maïsiculteur possédant déjà 240 hectares, alors que lui-même se voit affecté une parcelle pas du tout en bio et difficilement exploitable avec le risque de ne plus obtenir de certification an agriculture biologique.
 
Avant même que l'attribution soit effective, le maïsiculteur veut faire passer un engin pour drainer cette parcelle en bio. (alors qu'elle n'en a pas besoin).
Alors que l'on condamne les faucheurs d'OGM, il est invraisemblable d'autoriser le fauchage d'une parcelle bio même pas encore réattribuée!
 
Cet aménagement foncier est totalement scandaleux, malgré tous les beaux discours sur le maintien de l'agriculture biologique , et son développement, nous sommes devant un cas concret où tout au contraire on va démembrer une exploitation modèle alors que des échanges  de terres étaient possibles pour préserver l'intégrité de cette exploitation.
 
Aujourd'hui avant même que la procédure soit menée à son terme, les engins sont prêts à intervenir sur une parcelle aujourd'hui cultivée en orge biologique. La récolte est menacée! 
 
L'association ARLP, le collectif CBMO, des agriculteurs biologiques, la SEPANSO-Béarn se mobilisent pour occuper le terrain et faire connaître auprès du grand public cette situation intolérable.
 
Contacts: - Guy Darrivère agriculteur biologique: 06.62.58.66.66
                 - Jacques Mauhourat SEPANSO: 05.59.82.13.52
                 - Bernadette Durac ARLP: 06.60.97.56.31
                 - Pascale Rey CBMO: 06.82.24.64.54

Publié dans Actions ici

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article